CPTS TOULOUSE LA PROVIDENCE

La Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) La Providence est une association de loi 1901, regroupant des professionnels de santé et des acteurs en santé, motivés par l'envie d'une coordination pluriprofessionnelle sur un projet de santé et d'une interconnaissance territoriale.

Le projet de santé permet d’apporter une réponse cohérente :
- Aux problématiques des professionnels de santé
- Aux besoins des patients

Ce projet de santé repose sur 5 missions : 

  • Mission 1 : Améliorer et renforcer l’accès aux soins de la population.
  • Mission 2 : Développement des actions territoriales de prévention, notamment de la santé de la femme.
  • Mission 3 : Organisation de parcours pluriprofessionnels : fragilité chez les personnes âgées et patients diabétiques.
  • Mission 4 : Développement de la qualité et de la pertinence des soins.
  • Mission 5 : Accompagnement des professionnels de santé sur le territoire.

La CPTS LA PROVIDENCE, compte à ce jour, plus de 170 adhérents. L'adhésion est rapide, simple. Rejoignez-nous 👍!

Le territoire de santé

Cartographie de la CPTS LA PROVIDENCE

 

 

 

 

 

La CPTS LA PROVIDENCE est une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé de niveau 3, ce qui signifie que son territoire compte entre 80 000 et 175 000 habitants.

 

Elle est composée des secteurs suivants:

  • Toulouse Secteur 5.1 : Pont des Demoiselles / Ormeau / Montaudran / La Terrasse / Malepère
  • Toulouse Secteur 4.1 : Lapujade / Bonnefoy / Périole / Marengo / La Colonne
  • Toulouse Secteur 4.2: Jolimont/Soupetard /roseraie / La gloire/ Gramont
  • Toulouse Secteur 4.3 : Bonhoure / Château de l’Hers / Limayrac / Côte Pavée
  • Toulouse Secteur 1.3 : Saint aubin / Place Dupuy / Jean Jaurès
  • Toulouse secteur 5.3 :  Montplaisir
800
Professionnels de santé sur le territoire
170
Adhérents

Nos services

NOUS CONTACTER
Adhésion à la CPTS
Annuaires des professionnels de santé adhérents à la CPTS

Nos missions

Nos Projets

Notre actualité

Les actualités du réseau

En quelques années, les technologies numériques se sont imposées pour un grand nombre d'activités et à tout âge. Les enfants de 2 ans sont 84 % à regarder la télévision au moins une fois par semaine. Entre 3 et 17 ans, la moyenne de temps passé devant les écrans est de 3 heures par jour en France [1] . La crise de la COVID-19 et les confinements successifs ont renforcé ce phénomène, notamment chez les enfants. Dans ce cadre, le gouvernement a lancé le 7 février 2022 le plan d'actions « Pour un usage (…) - Protéger les enfants face aux dangers du numérique / Familles, Social, Solidarités

En 1954, l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) a recommandé à tous les pays d'instituer une journée mondiale de l'enfance, qui serait une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants et d'activités favorisant le bien-être des enfants du monde entier. Le 20 novembre marque le jour de l'adoption par l'Assemblée de la Déclaration des droits de l'enfant (DDE) en 1959 et de la « Convention internationale des droits de l'enfant » (CIDE), signée en 1989. La (…) - Familles - Enfance / Enfance, Social, Solidarités

La France fait partie des États européens les plus engagés en matière de santé environnement. Depuis la Conférence de Budapest en 2004, elle élabore tous les cinq ans, un Plan National Santé Environnement (PNSE). Inscrits dans le code de la santé publique, ces plans successifs ont permis des avancées notables pour réduire l'impact de l'environnement sur la santé, une meilleure prise en compte de la santé environnement à toutes les échelles du territoire, et le développement de programmes de recherche (…) - Les plans nationaux santé-environnement / Santé et environnement

La grippe saisonnière, considérée à tort comme bénigne, touche chaque année plusieurs millions de personnes en France et peut s'avérer mortelle, en particulier pour les personnes fragiles. Chacun doit adopter les « gestes barrières », un ensemble de mesures simples de prévention : lavage régulier des mains, limitation des contacts pour les malades, port de masque, etc. La vaccination contre la grippe peut sauver des vies, en aidant à combattre le virus et en diminuant le risque de complications. À l'approche de l'hiver, il s'agit d'un geste complémentaire à adopter pour les populations fragiles et leur entourage pour se protéger soi et ses proches. - Les maladies de l'hiver / Maladies


Santé Publique France

www.has-sante.fr

Face au SARS-CoV-2, protéger les plus fragiles reste la priorité. Afin d’anticiper la résurgence probable d’un variant à l’automne, la HAS a élaboré une stratégie vaccinale de lutte contre la Covid-19 sur la base d’un scénario de réapparition périodique du virus, qu’elle estime le plus probable. Elle recommande ainsi d’anticiper une vaccination à l’automne des personnes à risque de développer des formes graves. En parallèle, la HAS appelle à poursuivre encore aujourd’hui les efforts de vaccination et de rappel auprès de ces personnes.

Accéder aux différents recueils d’indicateurs terminés

La direction générale de la santé a mené un groupe de travail et défini un questionnaire à destination des patients pour calculer un indicateur d’évaluation de la prise en charge du tabagisme. Cet indicateur, s’il est validé, a pour objectif d’être utilisé dans le financement à la qualité IFAQ.

La HAS publie la liste et le calendrier des différents indicateurs de qualité et de sécurité des soins mesurés dans les établissements de santé faisant l'objet d'une campagne nationale, d'un développement ou d'une expérimentation pour l'année 2022.


Nos partenaires